Épidémiologie et facteurs de risque

Contenu publié le : 25 janvier 2009 et modifié le: 18 avril 2009

Environ 2 à 4% de la population générale souffrent d’un syndrome d’apnée du sommeil. Les hommes sont plus touchés que les femmes jusqu’à l’âge de la ménopause, ensuite la femme présente les mêmes risques que son homologue masculin.

L’obésité, le tabagisme, l’alcool, les médicaments sédatifs sont des facteurs favorisant l’apparition et le développement de la maladie.

Une fois constitué, le syndrome d’apnées du sommeil augmente à son tour le risque de développer une hypertension artérielle et des maladies cardiovasculaires (insuffisance cardiaque, troubles du rythme cardiaque, pathologies coronariennes, accidents vasculaires cérébraux).

L’interrelation entre apnées du sommeil, obésité, risque accru de diabète et présence de graisses dans le sang est de plus en plus évoquée au sein de la communauté scientifique.

precedent suivant
Partagez ce contenu :