Le sommeil normal

Contenu publié le : 13 février 2009 et modifié le: 28 juillet 2016

À CHACUN SON SOMMEIL

Chaque personne a son rythme propre de sommeil avec ses besoins, ses horaires, ses habitudes.

Néanmoins, le sommeil doit s’adapter aux obligations que nous avons tous à subir : horaires de travail contraignants, rythme des enfants, du conjoint. Il arrive également, bien que nos horloges biologiques nous indiquent qu’il est temps d’aller se coucher, que nous restions éveillés car nous sommes avec des amis et la soirée est sympathique…

Chacun trouve ainsi un compromis entre son rythme de sommeil et l’organisation de sa vie. Mais il est très important de bien se connaître pour ne pas malmener son sommeil.

Lorsqu’on s’endort le sommeil débute par du sommeil léger (stade 1 puis stade 2) qui conduit rapidement (chez un bon dormeur !) au sommeil lent profond (stades 3 et 4). Au bout d’environ 90 minutes le sommeil paradoxal apparaît. Ces différents stades constituent le premier cycle de sommeil. Un cycle dure environ 90 minutes. Une nuit comporte de 4 à 6 cycles, selon la durée du sommeil. La première moitié du sommeil est particulièrement riche en sommeil lent profond, alors que la seconde moitié est essentiellement constituée par l’alternance de sommeil léger et de sommeil paradoxal.

 

Enregistrer

Enregistrer

A lire dans la rubrique : Le sommeil normal

Partagez ce contenu :