Le sommeil et l’âge

Contenu publié le : 5 janvier 2009 et modifié le: 18 avril 2009

L’organisation du sommeil varie tout au long de la vie. À la naissance, le bébé a un sommeil qui s’organise en cycle de 3h environ. Entre la troisième semaine et le troisième mois, « le bébé fait ses nuits », c’est-à-dire que son sommeil devient essentiellement nocturne, avec des siestes qui persistent.

Elles vont disparaître entre 4 et 6 ans. La durée de sommeil, qui est de plus de 12 heures par 24 heures à la naissance, diminue à 10 heures vers 5-6 ans. À l’adolescence, le sommeil se stabilise vers 8 ou 9 heures par nuit en moyenne. De l’âge adulte à la vieillesse, la durée du sommeil nocturne diminue un peu, mais en réalité elle reste assez stable sur 24 heures en raison de la réapparition de siestes chez les personnes du troisième âge.

Le sommeil devient physiologiquement plus léger et plus sensible aux perturbations de toutes sortes avec l’âge, car le stade 4, le sommeil le plus profond, diminue et disparaît chez les personnes âgées. Le fractionnement du sommeil s’accentue avec des éveils tout simplement liés au vieillissement du sommeil. Ainsi, il n’est ni rare ni pathologique d’être réveillé la nuit pendant 1/2 heure ou 1 h après l’âge de 55 ans.

precedent suivant
Partagez ce contenu :