Les traitements

Contenu publié le : 4 février 2009 et modifié le: 19 avril 2009

Ils dépendent bien sûr de la cause.
Ils font appel le plus souvent à des modifications de l’hygiène de vie et des habitudes (voir les traitements de l’insomnie)

Les somnifères :

Chez la personne âgée, les médicaments pour dormir ne doivent être utilisés qu’à faible dose. Il y a en effet des risques importants de chutes au cours d’un éveil ou lors de la mise au lit qui peuvent entraîner des conséquences graves pour la personne. Par ailleurs, la prise d’autres médicaments pour d’autres pathologies peut entraîner des interactions médicamenteuses qui majorent les effets sédatifs des médicaments et donc les risques.

Il est conseillé de ne prendre le somnifère qu’une fois dans son lit pour éviter un étourdissement.

Les produits disponibles sont ceux utilisés habituellement (voir les traitements de l’insomnie)

La mélatonine :

Son effet régulateur des rythmes est intéressant chez les personnes âgées lorsque le sommeil est décalé trop tard dans la soirée, ou fractionné.

Un nouveau médicament, une mélatonine à libération prolongée est sur le marché depuis 2008 avec pour indication l’insomnie de la personne de plus de 55 ans.

Pour bien l’utiliser il faut la prendre à heure régulière, et parfois il faut tâtonner pour trouver la bonne heure de prise car elle n’agit pas comme un somnifère classique mais elle permet de remettre à l’heure notre horloge biologique.

Son efficacité dans l’insomnie des personnes âgées est en cours d’évaluation.

precedent suivant
Partagez ce contenu :