Le syndrome de Klein Levin

Contenu publié le : 2 mars 2009 et modifié le: 26 juillet 2016

Ce syndrome touche le sujet jeune, le plus souvent de sexe masculin. Il se traduit par des périodes marquées par une somnolence et une torpeur qui durent quelques jours au cours desquels le jeune ne peut rien faire et reste au lit à dormir. La fréquence des accès est de plusieurs fois par an, parfois tous les mois. Dans sa forme complète, il y a une agressivité et une déshinibition sexuelle qui évoluent aussi par période.

Cette pathologie est très déroutante. On n’en connaît pas la cause. L’hypothèse d’un lien avec des troubles de l’humeur a été soulevée.

precedent suivant

Enregistrer

Partagez ce contenu :